La collaboration entre l’IRM, l’Université de Gand et le CEN résulte en l’obtention d’un doctorat

Le 8 novembre 2018, Pieter De Meutter a défendu sa thèse avec succès à l’Université de Gand. Son doctorat se faisait en étroite collaboration avec l’IRM et le CEN (Centre d’Etude de l’énergie Nucléaire). Sa thèse était intitulée : “Uncertainty quantification in long-range Lagrangian atmospheric transport and dispersion modelling”.

Le doctorat traite de la simulation du transport et de la dispersion de particules radioactives dans l’atmosphère sur de grandes distances. Ces modèles sont, entre autres, utilisés afin de vérifier la bonne application du traité sur l’interdiction complète des essais nucléaires. Les résultats dégagés dans cette thèse seront également utiles pour le plan d’urgence en cas d’incident nucléaire, ainsi que pour d’autres domaines de recherches faisant appel au transport atmosphérique et aux modèles de dispersion.


Pendant ce doctorat, Pieter a travaillé sur la détermination de l’incertitude dans les modèles de transport atmosphérique et de dispersion, en utilisant une méthode dite d’ensemble. Cet ensemble se compose de différents scénarios réalistes qui représentent la répartition possible des particules dans l’atmosphère. L’écart entre les différents scénarios sert donc de mesure pour déterminer le degré d’incertitude.

 

Pieter De Meutter lors de la défense de sa thèse.

La première partie de la thèse traite du transport et de la dispersion de xénon radioactif émis par des sources civiles, et leur impact sur la vérification du respect du traité d’interdiction complète des essais nucléaires. La deuxième partie de la thèse traite de modélisation indirecte, où l’information quant à la source est calculée sur base de concentrations mesurées dans l’air. Cette méthode permet d’acquérir des informations sur la source éventuelle de l’émission et sur les particules.

La méthode a pu être appliquée lors des mesures récentes de ruthenium radioactif dans l’hémisphère nord en automne 2017. Vous trouverez plus d’informations sur ceci en lisant cet article.
Lors de la préparation de son doctorat, Pieter a également obtenu deux prix : lors du workshop NERIS et pendant la conférence ITM (International Technical Meeting on Air pollution and its applications).

 

L’IRM félicite Pieter et lui souhaite beaucoup de succès pour le développement de sa carrière scientifique !

 

Promoteurs :
Dr. Johan Camps
Dr. ir. Andy Delcloo
Prof. Dr. Piet Termonia